« Est-ce que je rêve ? »

1/04/2016

Commentaires (3)

Partagez !

Est-ce que je rêve ?

gcafiibd

Lors du procès de Tours, le procureur, doutant de la bonne foi de Farida, a posé cette question au sujet des faits relatés par le petit garçon : « Farida Belghoul n’a jamais cherché à se demander ‘est-ce que je rêve ?’ » (Source infotours.fr Olivier COLLET). Je ne sais si l’accusée a eu l’autorisation et le temps de répondre à cette curieuse interrogation, mais elle m’interpelle à double titre car j’ai,[…]

Suite

Cours de dessin

3/02/2015

Commentaires (4)

Partagez !

Anne Le Baut poursuit dans le chemin de la défense de ses enfants. Mère engagée, et courageuse, chapeau ! Sa fille, élève de sixième, s’est retrouvée confrontée en classe à des consignes pas très catholiques du professeur de dessin… Voici le courriel que la mère adressa au proviseur pour protéger son enfant :

Madame le Proviseur,

charlie-blaspheme

Suite à notre entretien téléphonique avec la CPE, nous venons ici porter à votre connaissance un incident ayant eu lieu le mardi 13 janvier à l’occasion du cours de dessin de notre fille S, élève de 6ème 2. En effet, suite aux événements du 7 janvier, le professeur, monsieur D, a demandé aux élèves de s’exprimer sur le fameux leitmotiv ayant déchaîné les foules :  « Je suis Charlie ». Il a néanmoins permis à ceux qui ne le désiraient pas de s’abstenir, et c’est tout à son honneur, car c’est justement ce qu’a fait notre fille puisqu’elle a rendu feuille blanche… Et pour cause, puisque ce même monsieur D, faisant fi de son devoir de réserve s’est autorisé à afficher au tableau à des enfants de 11 ou 12 ans la une scandaleuse et blasphématoire du-dit torchon, Charlie Hebdo, singeant la Nativité que je vous laisse loisir d’apprécier en pièce jointe. Qu’en est-il du devoir de neutralité de votre établissement et comment justifiez-vous de tels comportements parfaitement inconséquents et prompts à blesser de jeunes enfants dans leur foi ? Nous sommes Catholiques  Romains pratiquants et mon enfant a été choquée de voir ainsi l’abjection et la dépravation des uns colportées par la bêtise ou la perversité d’un autre, en l’occurence le professeur…

En conséquence, nous attendons des explications très claires sur cet incident ainsi qu’un mea culpa du professeur dont le rôle il nous semble n’est pas de troubler les esprits et les coeurs mais bien plutôt de s’en tenir à la transmission de son savoir… 

Avec nos remerciements, nous vous prions d’agréer, Madame le Proviseur, l’expression de nos sentiments respectueux;

Anne Le Baut

Suite

La réponse du maire

29/01/2015

Commentaires (8)

Partagez !

Anne Le Baut, la maman qui s’était insurgée contre la présence de l’idéologie du genre dans un devoir d’anglais soumis en classe à sa fille de 1ère L, reçoit du maire de sa commune la réponse ci-dessous.

Félicitations à cette mère engagée et courageuse !

courrier-du-maire

Suite

Devoir d’anglais (suite)

23/01/2015

Commentaires (2)

Partagez !

Le 16 décembre 2014, nous avons publié un post intitulé « Devoir d’anglais » que vous pouvez relire en cliquant sur le lien bleu ci-avant.

Voici le témoignage de la maman de l’élève qui a été soumise à cet exercice en classe.

A réception de ce devoir d’anglais, j’ai décidé de réagir très vite. J’ai donc envoyé un courrier au Proviseur de l’établissement pour lui demander un rendez-vous avec la direction, le professeur principal et le professeur d’anglais de ma fille, tout cela au nom de mon engagement à la FAPEC. J’ai dit combien un tel devoir constituait pour nous parents à la fois un manquement au droit de réserve du professeur, une atteinte à l’intégrité morale de l’enfant mais aussi une incitation à pervertir son esprit et son coeur… J’ai ajouté que l’énoncé du devoir serait publié sur le site JRE 2014, site qui dénonce le gender sous toutes ses formes, que ma fille n’effectuerait pas ce devoir et qu’une journée de retrait de l’école locale pourrait être envisagée s’il n’était pas supprimé et avec lui toute séquence sur le sujet.

Voici la réponse qui m’a été faite, toute en hypocrisie :

reponse-lycee

Ensuite nous avons fait parvenir l’intégralité du dossier au maire de notre commune « pour information ».

Ma fille est retournée en cours à la rentrée de janvier 2015 et là non seulement le professeur ne lui a pas demandé le devoir, mais elle s’est engagée également à ne pas le noter ! Il faut dire par ailleurs qu’il aurait été malvenu de sanctionner une élève qui est première de sa classe en 1ère L avec deux ans d’avance…

Vaincre ou Mourir !

Anne Le Bault

Suite

L’intérêt supérieur de l’enfant.

19/10/2014

Commentaires (7)

Partagez !

aaa

Farida Belghoul étant actuellement dans la tourmente, je me permets d’écrire ses quelques lignes

afin de témoigner de son honnêteté lors de notre collaboration durant l’élaboration du livre « Papa porte un pantalon et maman porte une robe ».

L’action de Farida à travers le mouvement JRE offrit une caisse de résonance incroyable au combat qui fut le sien, afin de mettre en garde le peuple français face à l’avancement pernicieux de la théorie du Genre dans ses écoles.

Afin d’appuyer son…

Suite