Hétérophobie

21/03/2015

Commentaires (11)

Partagez !

boite_aux_lettres
Pour tous ceux qui ont du mal à croire à l’enseignement de la théorie du genre, je vais partager mon expérience avec vous. Je précise mon âge : j’ai 30 ans et je suis diplômée en psychologie.Tout d’abord, vous connaissez tous les centres aérés et MJC. En formation BAFA, j’ai d’abord réalisé, il y a environ un an et demi, un stage dans une MJC renommée de ma ville. Toutes les personnes qui s’occupaient des enfants étaient homosexuelles … du directeur aux animateurs. Je me suis sentie étrangement une extraterrestre (étant « hétéro ») et, lors d’un échange avec une jeune collègue, celle-ci me demanda si j’étais « homo » ou « bi », je lui répondis que j’étais hétéro et elle me rétorqua « ben tu ne sais pas ce que tu rates ».Puis, un gala de danse avait été préparé depuis quelques temps par cette MJC. Le jour du spectacle officiel, le directeur est arrivé en tutu, maquillé, et s’est mis à danser avec les enfants. Inutile de vous dire que cela sous-entend beaucoup de choses … Les parents étaient présents dans la salle pleine de monde … je ne sais pas quelle a été leur réaction car je n’ai pas terminé mon stage …Bien que le BAFA soit donné à n’importe qui, le gouvernement sait bien ce qu’il fait et il sait pertinemment que beaucoup de jeunes qui arrivent sur le marché du travail appliqueront ce qu’on leur dit et beaucoup sont formatés déjà à penser à l’homosexualité, ne serait-ce que par la télé qui est un puissant outil à conditionnement des masses ! C’est le moyen par lequel le péché se répand disait Jean-Paul II.Je vous conseille vraiment d’éviter la télé au maximum ! Une fois, un soir, il devait être 3 heures du matin, je n’arrivais pas dormir, j’ai allumé ma télé et j’ai mis la chaîne des clips. J’ai alors vu un jeune homme s’enfermer dans sa chambre, se mettre une robe et du maquillage puis sortir de chez lui pour aller en discothèque. Mais pourquoi diffuser cela à la télé ??Je m’étais engagée dans cette formation BAFA parce que je souhaitais devenir professeur des écoles. En me renseignant, je découvris qu’il y avait des possibilités d’emploi dans ce domaine. Je ne connaissais pas encore Madame Belghoul ni même l’idéologie mortifère du système.

Les étudiants de ma classe étaient très portés sur le sexe. Je subissais des moqueries continuelles parce que je posais beaucoup de questions aux professeurs au sujet des cours. La réflexion dérange. Puis, j’ai effectué un stage dans une école maternelle en CP. Là, j’ai été choquée du comportement de la maîtresse (qui est la directrice), très rigide, je me souviens d’une de ses phrases : « dans la société il y a des règles, c’est comme ça, ils appliquent les règles ! ». Et c’est tout à fait ce qu’il se passe : beaucoup de jeunes qui vont être professeurs des écoles appliquent bêtement ce qu’on leur dit –après, d’autres sont en adéquation… Puis la classe était divisée entre les « bons » et les « moins bons », les enfants ne pouvaient pas s’aider entre eux et ils étaient missionnés à dénoncer leurs amis si un dès leur faisait une bêtise, même une petite bêtise d’enfant, rien de grave, afin de s’attirer les bonnes grâces de la maîtresse. Ces enfants sans leurs parents, fragiles, ont en effet besoin d’un adulte pour les aider et les protéger. Se sentant perdus, ils en viennent donc à dénoncer leurs propres amis. Cela devient un devoir. Bien sûr, qu’un enfant informe s’il subit des violences, c’est évident, mais là c’est de la traîtrise, finalement ils se retrouvent seuls. Puis, j’ai découvert Madame Belghoul et l’idéologie du genre. Ne me sentant pas à ma place dans cette formation, n’en pouvant déjà plus et ne souhaitant pas entrer dans une telle idéologie, j’ai décidé de stopper cette formation.

Le BAFA étant toujours en cours, je souhaitais tout de même le terminer. Je trouvai alors un autre stage, cette fois-ci dans un centre aéré qui accueille beaucoup d’enfants. Rebelote. J’avais l’impression d’être en prison. Les enfants ne pouvaient même pas prendre leur doudou pour jouer. Certains avaient l’air vraiment perdus. Puis, je peux vous dire que vous ne savez vraiment pas à qui vous confier vos enfants, ça peut être n’importe qui. Le BAFA est donné à tout le monde, et souvent il n’est même pas nécessaire. Lors de la création des activités, une jeune fille déjà présente depuis plusieurs sessions de vacances (sans le BAFA), proposa de fabriquer des moustaches pour que les enfants s’amusent en les portant … Anodin vous allez me dire, mais pas si anodin quand nous savons ce qui se cache derrière tout cela … Je lui ai alors dit que je n’étais pas d’accord. Des critiques s’en sont suivies puis ne supportant plus ses cris envers les enfants, je suis partie. C’est en effet très délicat de s’occuper des enfants désormais. Je décidai, suite à une mobilisation de parents, d’écrire au procureur de ma ville pour « corruption de mineur, pédopornographie et atteinte sexuelle », contre « x ». Bien sûr, elle a été classée, et on a bien attiré mon attention sur le fait que « l’article 177-2 du code de procédure pénale prévoit la sanction des constitutions de parties civiles abusives ».

Par ailleurs, j’avais créé un compte facebook et je partageais des choses sur le gender puis je soutenais Madame Belghoul sur sa page alors active (bloquée désormais depuis le mois d’août 2014).

Une fois, je suis allée discuter avec un groupe d’éducateurs de la PJJ car je songeais, pourquoi pas, à suivre cette formation. Je précise que je ne trouve pas de travail dans mon domaine. J’ai été reçue comme une moins que rien ! Et, vu la mentalité, je leur ai dit qu’ils ne s’inquiètent pas, ils ne risquaient pas de me voir dans leur service ! Peu après, mon compte facebook a été bloqué, on me l’a désactivé. C’est beau la liberté d’expression …

En ce moment, je suis une autre formation. On me qualifie de « folle » et on me soutient que la théorie du genre n’existe pas ! « Il y a des familles monoparentales et c’est la même chose », ce à quoi je réponds que « non, ce n’est pas comme avoir un père et une mère !». Je tiens à dire que j’ai souffert de l’absence de mon père. On me regarde en deux fois. Le système veut changer toute la morale ! Je subis de nouveau des moqueries et j’ai rencontré des histoires invraisemblables. Une phrase d’une professeur m’a marquée, elle nous a dit : « nous faisons croire aux gens que le changement vient d’eux » afin qu’ils l’acceptent et « nous leur faisons comprendre qu’ils ont de la chance d’avoir un travail » donc qu’ils ne se plaignent pas trop … De même, un autre professeur nous enseigna qu’il n’y a pas d’amis dans l’entreprise, qu’au mieux on a des alliés puis des ennemis ou des traîtres … cela n’est pas surprenant quand on voit la politique menée avec les enfants dès le plus jeune âge ! « L’entreprise est a-morale », rien de surprenant… Aucun ami, aucun sentiment, le but c’est « la rentabilité et un intérêt bien compris » !

Lors d’une soirée de début d’année pour soi-disant apprendre à se connaître, ce fut discussion de sexe toute la soirée avec les étudiants ! J’ai été encore une fois choquée de la perversion sexuelle de certains qui vont jusqu’à évoquer des relations avec des animaux !! D’autres sont gênés et on voit qu’ils suivent un peu le mouvement pour être acceptés. C’est ce qu’il se passe avec le lobby LGBT, une petite minorité essaie de faire croire à la majorité qu’elle a un problème et qu’elle n’est pas normale. Cette minorité fait croire qu’elle est la majorité.

Je suis chrétienne et je remercie Dieu infiniment de m’aider et de m’éclairer comme Il le fait ! Je crois que j‘aurais depuis bien longtemps péter un plomb si je n’avais pas cette force qu’Il me donne ! Je vous invite tous à découvrir la Beauté du Créateur et à retourner à la Source de toute Vie et de l’Amour.

Bon courage Farida et à tous les parents combattants !

Vaincre ou mourir !
Adeline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Commentaires

  1. nourredine

    Bjr a toutes et à tous , et se vous sur que l on enseigne tous ça a nos enfants? ça m inquiétés un peu parce que la mienne est en cp….cdt

  2. Claire

    Quel magnifique temoignage ! Oui, chacun, a notre maniere seul et si possible a plusieurs, resistons a cette campagne de destruction de l’humanite. Et surtout croire, en agissant bien entendu, que la victoire nous l’avons deja obtenu.

  3. sigolene McCarthy

    Merci infiniment Adeline pour ce partage sincère, courageux et précis. Puisse votre témoignage éclairé plus de parents à la réalité. Il faut du temps et de la maturité pour voir la vérité en face. Nos institutions sont en train de s’effondrer. c’est sans doute un passage obligé pour créer un nouveau monde.Soyons des guides pour aider les jeunes à retrouver des repéres sains en accord avec la nature.

  4. JESUS_LEMESSIE

    Merci à Mme Farida et à Mme Adeline.
    C’est toujours un plaisir de voir des gens quitter et dénoncer se système qui conduit l’humanité vers la nuit.

    • Julos

      De quel droit oser vous insulter une religion entière ?
      Des Jésus le messie il n’en a qu’un
      Un peu de respect SVP
      Trouvez un autre pseudo
      id pour Avé Maria

    • Avémaria

      Je prends le nom protecteur de la Très Sainte Vierge Marie sans même penser qu’il s’agisse d »un pseudo, du calme donc, il n’y a aucun manque de respect là mais un immense amour, ne vous en déplaise!

    • JESUS_LEMESSIE

      Avémaria, je partage votre indignation, mais je ne peux me permettre de garder le silence.
      Vous dites de Marie qu’elle protège et qu’elle est « très sainte », or Dieu seul protège et Dieu seul est très saint.
      Il est écrit que Dieu ne partage sa gloire avec personne ! (pas meme Marie)
      Vous (catholiques) dites que Marie est la mère de Dieu, or Dieu existait avant Marie, comment pourrait-elle être sa mère ? Il serait plus juste de dire que Marie est la mère du Messie.
      De plus Marie, comme tous les saints et les prophètes est passé par la mort; ils sont donc dans l’assemblée des justes où ils attendent la résurrection des morts, le jour où Jesus reviendra chercher ses fidèles avant la grande tribulations.

      Je me dois donc de vous mettre en garde, vénérer Marie comme vous le faites n’est pas biblique, nous devons adorer Dieu seul.

      Si en tant que Chrétien nous ne croyons pas à la Bible alors c’est que nous avons un gros problèmes, car Jesus lui même a cité les écritures à trois reprises quand il a été tenté par le diable dans le désert.

    • Avemaria

      La fête de l’Annonciation a en quelque sorte deux faces. L’une d’elles est tournée vers la Très Sainte Mère de Dieu. Elle concerne sa gloire et notre piété envers Marie.
      La déclaration de cette gloire et l’expression de cette piété trouvent leur forme parfaite dans la première phrase du message de l’ange : «Salut, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi». Nous ne pouvons mieux nous adresser à la Sainte Vierge qu’en répétant cette phrase avec vénération et tendresse.

      L’autre face du mystère de l’Annonciation est tournée vers les hommes. Dans la vie de tout Chrétien, il doit y avoir des Annonciations divines, des moments où Dieu nous fait connaître sa volonté et son dessein à notre égard.

      Mais toutes ces Annonciations doivent s’unir et se fondre dans une Annonciation essentielle: l’Annonce que Jésus peut naître en nous, peut naître de nous – non point dans le sens où il fut conçu et mis au monde par la Vierge Marie, car il s’agit là d’un miracle unique et inégalable, mais dans le sens d’une prise de possession toute spirituelle et en même temps très réelle de notre personne par le Sauveur.
      http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Documentaires-premium/Grands-temoins/Pourquoi-Jean-Paul-II-a-t-il-tant-aime-Marie

    • JESUS_LEMESSIE

      Jesus est bien le messie monsieur Julos.
      Jesus est la lumière du monde, l’agneau de Dieu qui porte sur lui les péchés du monde.
      Encore faut-il le reconnaitre à son juste statut.

      Et mon speudo ne fait que le souligner.
      Vous m’avez l’aire de quelqu’un qui juge avec précipitation.

  5. Adeline

    Merci Farida!

  6. Avémaria

    Tous les domaines de l’éducation et de l’enseignement sont infiltrés par des dégénérés au sens propre du terme (« genere » voulant dire « être »), je peux confirmer les propos de cette lectrice car moi même j’ai été animatrice en centres de vacances pour finir adjointe puis directrice; les parents laissent leurs gosses à des jobards comme on dit à Marseille, le pire fut une semaine de centre-cirque-en-montagne. A Gap; et que ceux qui se reconnaissent assument! C’était partouzes sur partouzes chaque soir avec champagne, et bien sûr je me sentais gogolita vu que moi je reste classique et que je suis plutôt pour l’amour du Cantique des Cantiques, à deux, comme Dieu l’a voulu et basta; et comme en plus je suis fidèle, ils se sont démerdés sans moi: une était mariée et voulait « se changer les idées » (sic); quant aux autres je n’ai même pas de temps à perdre ou à vous faire perdre, inintéressants; en tout cas, c’est franchement grave pour nos petits…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *