Les futurs professeurs formés au gender

26/05/2014

Commentaires (28)

Partagez !

evaluation3

 

En France et dans le monde, le gender avance à grand pas dans les universités depuis de nombreuses années. Il touche à présent les filières universitaires formant à l’enseignement. A l’Université de Bretagne Sud, ces étudiants aspirant à devenir enseignants sont formés par des modules de lecture à la théorie du genre. Mais à part ça, pas de « théorie du genre » de prévue dans les écoles…

Et visiblement, la leçon semble être bien apprise, à entendre ce que nous dit cette étudiante de 2ème année :

« Au niveau des activités sportives, souvent les garçons sont considérés plus forts physiquement alors que c’est entièrement faux »

 

UBSGenreJaune

Ils disent prôner l’égalité, mais comme l’indique cette couverture d’ouvrage que l’on voit dans la vidéo, ils veulent plutôt nous mener à l’ inversion des sexes
couvIEGModif
Et comme l’indique la quatrième de couverture de l’ouvrage en question, il s’agit de nier le biologique :

[…] l’ouvrage souligne plusieurs parti pris essentiels des études sur le genre : les différences systématiques entre femmes et hommes sont le résultat d’une construction sociale et non pas le produit d’un déterminisme biologique

Autrement dit, si les hommes et les femmes sont différents, ce n’est pas lié à la nature, mais c’est à cause de la société. Voilà pourquoi, selon ces idéologues, il faut « lutter contre les stéréotypes sexués » et ce « dès le plus jeune âge ». Gommer toutes ces différences de sexes pour aboutir enfin à une société asexuée, projet mis en image par l’illustration de couverture du livre…

 

L’école, de la maternelle à l’université, est le terrain d’expérimentation privilégié des idéologues du gender.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 Commentaires

  1. Getrey

    Votre analyse est malheureusement tout à fait exacte !

  2. Shyiness

    Si les femmes étaient plus fortes que les mecs elles ne se feraient pas violer car elles pourraient se défendre et les violeurs ne tenteraient pas le coup!

  3. Philippe B.

    Pour ceux qui comprennent l’anglais cet article est très intéressant pour voir le lien entre l’homosexualité, la confusion des genres et l’Esprit de Baphomet :

    http://midrashmonthly.wordpress.com/2011/07/11/homosexuality-gender-confusion-and-the-spirit-of-baphomet/

    D’autres articles en parlent surement, en français.

    « This post will attempt to reveal the link between the homosexual, transgender, anti-gender role movement and how they are linked to the occult god, Baphomet (who is also satan) as well as how this entire agenda is a collaborative effort by the elite to destroy the nuclear family as well as render the biblical roles of men and women obsolete. Many believe that the Anti-Christ will himself be a sodomite. The information provided in this post will give greater insight as why the Anti-Christ may very well be homosexual and how this relates to the satanic worship of Baphomet. First I will provide a brief history of Baphomet worship as well as its origins and its increasing prolific presence in modern society. Once you understand this occult god’s prominence in Freemasonry, witchcraft and its importance to the elite you will also have a greater understanding of the push to remove the taboo from the homosexual/lesbian/transgender lifestyle. »

    • Philippe B.

      Traduction 2ème paragraphe :

      « Baphomet est un personnage humanoïde possédant une tête de chèvre et le corps à la fois masculin et féminin, ayant la poitrine d’une femme (fécondité) et les organes à la fois de l’homme et de la femme (transsexualisme). Il se réfère également au Bouc de Mendès, à a Chèvre Noire (Black goat) ou à la Chèvre de Judas. Matthieu 25:31-34 nous précise la raison pour laquelle le symbole de la chèvre est utilisé pour représenter ceux qui s’opposent à la loi de Yahweh. Les chèvres sont définies par leurs nature égoïste, têtue, indignée, rebelle, à l’opposé des moutons, utilisés quant à eux comme symbolisme des Saints, de par leur nature obéissante. Les chèvres (ou béliers) étaient souvent utilisées lors des holocaustes dans la Torah (Ancien Testament), afin de prendre sur elles la colère de Dieu (cfr. bouc émissaire). »

      Lire la suite : http://midrashmonthly.wordpress.com/2011/07/11/homosexuality-gender-confusion-and-the-spirit-of-baphomet/

  4. Buisset

    C’est à croire que ces gens là n’ont jamais assisté à une naissance, le sexe de l’enfant est déja déterminé sans qu’il ait subi aucune influence sociétale. Peut être diront ils qu’il l’a subi dans le sein de sa mère, j’espère que ces derniers ne sont donc pas pour l’IVG.
    Cette jeune fille qui affirme que les garçons ne sont pas forcément plus forts que les filles ne doit pas être très sportive ni regarder souvent le sport à la télévision ou ailleurs, elle verrait qu’il sera difficile de mixer les championnats dans le futur car « l’injustice » devant « l’inégalité » des forces sera trop criante.

    • Philippe B.

      Cela sera pallié par la cybernétique, permettant de décupler les forces. On voit les derniers films au cinéma (Edge of Tomorrow avec Tom Cruise pour citer le dernier à l’affiche) qui ont pour but de nous habituer à ce genre de greffe (genre un bras artificiel permettant de démultiplier la force, pourquoi pas des jambes bioniques pour permettre à un homme de courir plus vite, ou des bras bioniques permettant à une femme de soulever des meubles de plusieurs dizaines de kilos ou un homme de détruire un mur de béton à main nue. Tout cela est à l’essai (Google étant un pionnier dans le domaine), pour surmonter les limites de la nature et rendre l’homme quasi immortel et invincible. Bien entendu ce genre de greffe ne sera destinée qu’à certaines élites (celles qui devront assurer l’ordre public notamment – cfr. Terminator, Robocop) Dans 20 ou 30 ans ce qui semble encore de la science fiction sera réalité. Tout comme nous vivons aujourd’hui ce qui n’était que fiction dans le Meilleur des Mondes.

    • y.alex

      Analyse Très pertinente.Cette personne n’a pas l’air très dynamique, je suppose donc qu’elle doit donc Parler de ses copines (vidéo).J’ajouterais les utérus artificiels qui permettrons d’acheter des enfants dans des distributeurs automatique choisi sur catalogues.Il n’y aura bientôt plus que des Beyonce, Rhyanna Brad Pitt etc.. (Star du moment).Plus de maladies, enfin pour ceux et celles qui auront les moyens de payer car c’est de cela qu’il s’agit en réalité.L’éducation sexuelle des enfants sera suivi de la dépénalisation de la pédophilie croyez moi.Les parents qui prennent cela à la légère ou qui ne se sentent pas concernés le seront bientôt quand leur fille de 12 ans arrivera enceinte à la maison.Tout ces choses sataniques vont arriver,ne vous leurrez ce n’est qu’une question de Temp.Le mal envahi irréméDIABLEment notre planète et avancera tant que les croyants de quelques bords que ce soit ne se rassembles pour lutter.

  5. Meriem

    Vous remarquerez que l’image de couverture de l’ouvrage ressemble étrangement à une tête de Baphomet…

    Ils ont représenté l’horreur satanique que constitue le mélange des sexes.

    • Philippe B.

      Vous avez raison !

      Voir cette image : http://37.media.tumblr.com/11d6258ec476c1a1f79d90cbb594e239/tumblr_mrzv4d2Ffo1rbxhzso1_1280.jpg

      Si on compare on voit que la femme au bas de cette image correspond aux lèvres et au symbole féminin à la base du logo sur la couverture du livre. Les moustaches et les 2 cornes (symboles sur le livre du masculin et de l’indifférenciation) correspondent à Baphomet et aux 2 serpents qui abusent de la femme. On voit ainsi que la femme est encore plus esclave et soumis à l’homme avec la promotion du gender, on la sacrifie même à Satan.

      Que Dieu nous vienne en aide et réveille la conscience de nos concitoyens !

  6. antonio buig

    Soit, cette étudiante dit une grosse bêtise. Mais, de grâce, arrêtez de dire et d’écrire que l’égalité est contraire à la complémentarité. On pourrait très bien vivre sans la hiérarchisation des différences, et la glorification de qualités spécifiques.

  7. antonio buig

    Eric, la prose de René Guénon me dépasse. Vous pouvez nous traduire cet extrait en langage compréhensible. Merci

  8. Philippe B.

    « en sport un garçon est plus fort qu’une fille, ce qui est totalement faux ».

    Sur quoi se basent-ils pour dire qu’un homme n’est souvent pas plus fort physiquement qu’une fille ? Cela n’a rien à voir avec des stéréotypes, c’est la simple constatation de la réalité et cela n’a rien de discriminant.

    Les femmes ont des aptitudes physiques qui leur permettent d’exercer tels sports plutot que d’autres – l’agilité par exemple – et de même pour les garçons, c’est ce qui nous rend complémentaire et fait notre richesse, nous ne devrions pas en avoir honte !

    Bien sûr certaines filles gonflent leur musculature aux hormones pour pouvoir faire des sports typiquement masculins comme le rugby ou la boxe, mais je ne suis pour ma part en tant qu’homme pas trop attiré par ce genre de féminité et j’espère que ce n’est pas ce genre de femmes masculinisées que l’on veut voir se généraliser dans 10 ou 50 ans.

    A chacun de s’accepter dans son identité profonde tout en développant ce qui la fonde, sans chercher à travestir la réalité, par la chirurgie, les hormones ou tout autre forme de dopage.

    • ciara

      Mais c’est qu’ils pourraient même bientôt réussir à faire gober à quelques idiots utiles et très très, de plus en plus visibles (à force de dépénalisation), que l’homme peut utiliser sa tête, plutôt que ses pieds, pour marcher, parceque c’est moderne, et que c’est égal, que l’on marche sur ses pieds ou sur sa tête !

  9. Eric

    Nous devons nous battre pour l’égalité en droits des citoyens car elle est la seule qui soit légitime et qui ne soit pas antitraditionnelle. Je vous rappelle que dans une République les individus hétéronomes (nous recevons de l’extérieur les lois régissant notre conduite) ne sont pas égaux en droits. Le Président de la République, les membres du gouvernement, les députés, les sénateurs, les maires, les hauts fonctionnaires ont plus de droits que les autres individus. En revanche, si la France était une Démocratie, tous les citoyens (enfin dignes de ce nom) seraient égaux en droits.

    Mais les oligarques (une République est toujours une oligarchie) qui nous gouvernent sont rusés : ils poussent les hommes et les femmes à s’entredéchirer, en mettant dans la bouche des femmes des arguments contre-nature, afin qu’ils oublient qu’ils ne sont pas égaux en droits. Et c’est bien sûr l’oligarchie qui tire profit de cette subversive guerre des sexes sans que le peuple ne s’en rende compte.

  10. Elieja

    Exemple de test d’embauche d’un agent de sécurité RATP http://www.ratp.fr/fr/ratp/r_110930/agentes-de-securite-gpsr/ :
    Lors des étapes sélectives d’embauche (1 journée + 2 demi journées non consécutives), une épreuve sportive évalue vos aptitudes physiques.
    A titre indicatif, la moyenne pour chaque épreuve se situe autour des performances suivantes :
    – Tractions : 5 pour les femmes – 10 pour les hommes
    – 100 mètres : 17″30 pour les femmes – 14″33 pour les hommes
    – Lancer du poids : 5m56 pour les femmes et 6m02 pour les hommes
    – 3000 mètres : 16’43 pour les femmes – 12’54 pour les hommes (épreuve éliminatoire).

    Vaincre… par tous les moyens. Vive Farida !

    • Ex Enseignant

      La distinction de genre est normale pour l’embauche à un poste où l’action physique est quotidienne, mais ne devrait pas être obligatoire dans l’évaluation scolaire des activités sportives pour éviter de pénaliser des garçons de constitution efféminée ou légèrement déficients donc très mal notés; ce serait mieux pour eux de les remotiver en leur donnant le choix d’activités dans des groupes mixtes ce qui leur permettrait éventuellement de se mesurer aux filles les plus fortes « garçons manqués ».

  11. De Benoît Alexandre

    Se permettre de remettre en cause les évidences historique et scientifique au sujet de l’homme et de la femme s’ appellent du : » Révisionnisme » ! Ces usines de formatage peaufinent leurs futurs gourous!vivement la fin de l’éducation nationale et qu’arrive vite l’instruction publique.

  12. Après la raclée prise au élections europenne, très largement due à l’introduction de cette idéologie mortifère niant les lois naturelles de notre parité et complémentarité sexuelle, le président socialo-LGBT-francs-maçon ne semble pas vouloir écouter les français.
    Le peuple de France ne veut pas de l’idéologie du gender, eux, veulent nous l’imposer.
    ONLR JJJJ. – VAINCRE OU MOURIR.
    https://www.facebook.com/pages/Abrogation-sans-condition/171254103070580

  13. sam

    Surtout, surtout, on a là un petit échantillon de personnes qui nous prouvent que notre société et que nos dirigeants arrivent à nous faire dire n’importe quoi! C’est quand même incroyable d’arriver à dire de telles énormités! Pitié futurs enseignants, ne gobez pas tout ce que l’on vout dit, c’est bien plus complexe qu’une simple histoire d’égalité des sexes ou de lutte contre l’homophobie malheureusement!
    Renseignez-vous, d’autres perspectives bien plus intéressantes (pour l’état) sont l’origine de ce triste projet…

  14. zaafaube

    Ou comment nier les évidences !
    Il est très clair que l' »égalité entre les hommes et les femmes » n’est qu’une couverture pour faire passer les idéologies les plus malsaines.

  15. Eric

    Les serviteurs de Satan (conscients et inconscients) seront terrassés et ne fouleront plus le sol de la Terre pendant plusieurs milliers d’années.

    Beaucoup croient que Dieu et Satan sont deux principes qui sont sur un pied d’égalité. Le métaphysicien René Guénon, dans le chapitre XXXIX (La grande parodie ou la spiritualité à rebours) de son essai intitulé Le Règne de la quantité et les signes des temps (1945), nous explique que rien n’est plus faux : « Par tout ce que nous avons déjà dit, il est facile de se rendre compte que la constitution de la « contre-tradition » et son triomphe apparent et momentané seront proprement le règne de ce que nous avons appelé la « spiritualité à rebours », qui, naturellement, n’est qu’une parodie de la spiritualité, qu’elle imite pour ainsi dire en sens inverse, de sorte qu’elle paraît en être le contraire même ; nous disons seulement qu’elle le paraît, et non pas qu’elle l’est réellement, car, quelles que puissent être ses prétentions, il y a ici ni symétrie ni équivalence possible. Il importe d’insister sur ce point, car beaucoup, se laissant tromper par les apparences, s’imaginent qu’il y a dans le monde comme deux principes opposés se disputant la suprématie, conception erronée qui est, au fond, la même chose que celle qui, en langage théologique, met Satan au même niveau que Dieu, et que, à tort ou à raison, on attribue communément aux Manichéens ; il y a certes actuellement bien des gens qui sont, en ce sens, « manichéens » sans s’en douter, et c’est là encore l’effet d’une « suggestion » des plus pernicieuses. Cette conception, en effet, revient à affirmer une dualité principielle radicalement irréductible, ou, en d’autres termes, à nier l’Unité suprême qui est au delà de toutes les oppositions et de tous les antagonismes ; qu’une telle négation soit le fait des adhérents de la « contre-initiation », il n’y a pas lieu de s’en étonner, et elle peut même être sincère de leur part, puisque le domaine métaphysique leur est complètement fermé ; qu’il soit nécessaire pour eux de répandre et d’imposer cette conception, c’est encore plus évident, car c’est seulement par là qu’ils peuvent réussir à se faire prendre pour ce qu’ils ne sont pas et ne peuvent pas être réellement, c’est-à-dire pour les représentants de quelque chose qui pourrait être mis en parallèle avec la spiritualité et même l’emporter finalement » (pp. 261 et 262).

  16. Defontaine

    « Les garçons sont considérés comme plus fort physiquement alors que c’est complètement faux »

    Bonjour a tous, je suis reeducateur et j’interviens depuis quelques années déjà auprès d’hommes et de femmes. Désolé pour cette étudiante et pour ce programme mais entre un homme et une femme il n’y a pas photo niveau aptitude physique ! N’en déplaise aux gens qui parlent sans savoir !

    Ça me fait rire ce genre de commentaire, mais finalement j’ai plutôt une sensation de peur dans l’avenir des enfants a cause de ce genre d’enseignants….

    • Joël

      Oui, c’est la peur qui m’anime aussi comme si on attend notre dans une salle d’attente en sachant que l’on sera exécuté…(comme les documentaires des personnes condamnés à mort attendant leur tour dans un couloir).
      Ma peur aussi c’est en voyant des fous à interner, et ce sont eux qui vont nous interner si nous refusons et nos enfants seront leurs proies. Ces gens sont réellement fous. Ils doivent être emprisonné au nom de ne pas respecter le code humain, cela est un crime.
      Concernant le vainqueur de la télé-réalité d’eurovision, en 1980 on allait dans les foires/fêtes foraines pour voir une femme à barbe.
      Qu’elles fassent leurs cours à leurs enfants dont ils sont les 1er garants, nos enfants n’ont pas de soucis psychiatrique sur leur identité sexuel.
      Cette idéologie appartient aux adultes s’il veulent changer d’identité, cela ne concerne pas les enfants, sinon c’est un détournement de mineur.

  17. Marie

    Même réaction que Nadia, comment peut on dire que « les garçons ne sont pas physiquement plus forts que les filles, c est complètement faux » pourquoi n a t elle pas choisi d’être déménageuse celle-là?
    Quand est ce que le bon sens et l’évidence reviendront à la raison de tous ces lobotomisés?? Un homme et une femme sont complémentaires, loin d’être égaux, comment osent ils dire le contraire? La lutte pour cette égalité là est veine et dangereuse! Ces gens là sont assurément perdus psychologiquement
    Et dire qu’ils vont s’occuper de nos enfants toute la journée… au secours!

    • Philippe B.

      « c’est une obligation pour un enseignant d’enseigner le genre » disent ils dans la vidéo.

      Il serait temps d’apprendre aux enseignants ce qu’est l’objection de conscience.

  18. nadia

    La future enseignante affirme que les garçons ne sont pas plus fort physiquement que les filles !alors qu’elle nous explique pourquoi une femme violée par un homme n’arrive pas à retourner son agresseur comme une crêpe!Formatage de filles stupides ,le prof parle !l’élève avale !Protégeons nos enfants de ces enseignants stupides et dangereux!

    • Djelloul

      je ne sais pas comment ont dit en français  » Barik ALLAHO fik » c’est criant de vérité, c’est très grave…

    • Philippe B.

      Barak Allahou fik = Qu’Allah te bénisse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Théorie du genre : Les futurs professeurs formés au gender - […] : JRE2014, le 26.05.2014 / Relayé par […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *