Tu quoque mi fili (Toi aussi mon fils)

20/09/2014

Commentaires (14)

Partagez !

Dans le contexte de la procédure disciplinaire prise par l’Education Nationale contre Farida Belghoul, nous estimons utile de publier sa plainte adressée au Procureur de la République le 18 août 2014 qui reste pour l’instant sans réponse. Plainte établie à l’adresse du Procureur de la République par courrier recommandé avec accusé de réception car le commissariat local avait refusé de la prendre en compte.

Le personnage dont il est question dans cette plainte était considéré comme « le fils de Farida ». Sans revenu, elle l’avait recueilli chez elle au milieu de sa famille et du reste de son équipe régulièrement présente nuit et jour. Il fut son principal collaborateur dans le combat de la JRE jusqu’à la fin du mois de juillet 2014, date à laquelle elle découvrit brutalement qu’il n’était finalement pas le fils engagé qu’il prétendait être. Nous ne décrirons pas la souffrance des enfants de Farida qui le considéraient comme leur frère.

Cette plainte évoque l’histoire d’une trahison comme on en trouve à foison dans l’histoire des hommes ordinaires, des empereurs et des prophètes. L’histoire a retenu le dernier cri de César qui, poignardé par une meute assassine, y reconnut en son sein celui qu’il considérait comme son fils : «Tu quoque mi fili !». Jésus lui-même fut trahi par Judas.

La trahison du « fils » se doubla de la trahison de sa principale collaboratrice qui cachait sa passion pour le traitre. Celle-ci harcèle par mails Farida Belghoul depuis quelques jours dans le but de récupérer les preuves matérielles qui fondent la plainte au Procureur et menace d’agir si elle n’obtempère pas avant le dimanche 21 septembre 2014.

Affaire à suivre…

procureurAR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 Commentaires

  1. kacavenda

    Je ne comprends pas les gens ici. Je comprends que l’éducation nationale est un ennemi du développement individuel mais les bulletins sans notes, il n’y a rien de mieux!! Si vous êtes allés à l’école assez longtemps, vous avez remarqué que les examens favorisent les élèves capables d’avaler par coeur leurs cours quand bien même ils ne les comprennent pas, tandis que les meilleurs élèves s’ennuient et se laisse aller à l’échec scolaire et l’abandon de leur créativité. Par ailleurs, les notes sont soumises à la partialité des professeurs plus ou moins bien lunés! Pour finir, les notes induisent la compétition, l’humiliation, la déception, l’arrogance…. Des comportements malsains qui étaient DÉSIRÉS chez l’enfant. Supprimer ces travers ainsi que le stress lié à la réussite sont des atouts. Si vous pensez que ça rend les élèves fainéants et plus enclins à l’échec, je vous propose d’observer les cours auxquels vos enfants participent. Les profs sont mauvais, méchants, développent des complexes de supériorité dus à LEUR autorité « légitime » sur VOS enfants, certains sont vulgaires, d’autres violents (châtiment corporels, humiliation) et clou du spectacle, vérifiez les programmes, c’est de la propagande mensongère aussi bien en sciences qu’en histoire etc. Voilà là où l’éducation nationale pêche.

    • kacavenda

      Tout ça pour dire, expliquez moi pourquoi selon vos termes l’école sans notes tire les élèves vers le bas quand pour moi c’est juste le contenu de leurs études. Puis aussi, le meilleur niveau d’éducation en Europe se retrouve dans les pays qui n’ont jamais pratiqué la notation…. Ça veut bien dire quelque chose. Et si justement cette initiative que vous critiquez est justement la seule que les « non corrompus » de l’EN aient réussi à instaurer?

  2. Abdel Clement

    Je pense qu’il est préférable pour les JRE que cette histoire reste entre vous parce que cela desservira votre cause.
    Le linge sale se lave en famille.
    De toute façon les traîtres et les opportunistes existent dans tous les mouvements.
    Ne laissez pas cette affaire vous miner le moral et gaspiller votre énergie.
    Continuez votre combat avec la FAPEC et la JRE, parce que ces traîtres veulent vous démoraliser. Mme BELGHOUL, il faut faire face et ne pas se disperser dans ces histoires qui vous mine….
    Votre combat, vous pouvez le mener sans ces traîtres…… Courage….
    Ils ont tout essayé pour vous arrêter et cela c’est le dernière carte en utilisant les traîtres et les opportunistes…

  3. ATTY

    Prières et courage !

  4. malika

    Un grand soutient a Farida!!!!!!

  5. MP

    «
    Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux.
    Heureux les affligés, car ils seront consolés.
    Heureux les doux, car ils posséderont la terre.
    Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.
    Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
    Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
    Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
    Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.
    Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement contre vous toute sorte d’infamie à cause de moi.
    Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c’est bien ainsi qu’on a persécuté les prophètes, vos devanciers.
    » Matthieu 5, 3

    « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. Personne ne va au Père sans passer par moi. Celui qui m’a vu a vu le Père. » Jean 14, 6

    « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. Qui veut garder sa vie pour soi la perdra ; qui perdra sa vie à cause de moi la gardera. Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité d’homme juste recevra une récompense d’homme juste. Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : il ne perdra pas sa récompense. » Matthieu 10, 34

  6. Zina

    Courage Farida, nous sommes derrière vous !Ma fille entrée en 6e cette année, « expérimente » également le bulletin sans notes avec ses profs complices qui nous bassinent de « projet » et de « transdisciplinarité » alors qu’ils ne maîtrisent même pas leur propre discipline !

    • antonio buig

      Pardon, Zina,votre fille fréquente encore l’école de Satan ! Il faut la sortir de cet enfer pour l’éduquer vous-même. De la sixième aux études supérieures, en gros dix années où il vous suffira d’être courageuse et engagée pour sa réussite. Si Madame Farida le dit, c’est forcément vrai. Allez, rendez-vous en 2024 pour le bilan.

  7. Ben

    1 de perdu, 1000 de retrouvés!

  8. Robert Joseph

    Chère soeur Farida (je suis catholique, et je dis bien « soeur ») !
    Tu es courageuse, je te soutiens de tout mon coeur.
    Vaincre ou mourir !
    A bas les traîtres et les pourris de l’Education nationale (il y a longtemps qu’ils sévissent, intimidant les enseignants, les empêchant de donner un enseignement de qualité, les forçant à des méthodes indignes d’un organisme national d’instruction publique, appliquant le « droit de cuissage » sur les jeunes stagiaires, etc.
    Le peuple vaincra !
    C’est lui le souverain, qu’il reprenne son pouvoir et toutes ses prérogatives !

  9. BellaMaria

    Ce n’était pas le moment de quitter le navire. Dans ma région en Midi-Pyrénées, qui est une académie expérimentale selon une responsable de parents d’élèves, on en est à tester l’école sans notes, histoire de baisser le niveau des élèves. Cela va dans la logique des programmes tendancieux, de la chute du niveau d’expression, et de la suppression des diplômes voulus par l’EN.

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/20/1955678-on-teste-deja-l-ecole-sans-notes.html

  10. GUINET

    Toute entreprise comporte le risque de découvrir des traîtres en son sein. Mais dans le cas de la JRE elle ne sera affaiblie que pour un temps. Notre mission de protéger les enfants continue portée par la confiance de tous les parents qui aiment leurs enfants. Il faut se préparer à de nombreuses attaques en tout genre.
    Vaincre ou mourir.

  11. sahb

    Les services secrets infiltrent tous les mouvements ou essayent de corrompre et de retourner des gens bien placés ! Certaines personnes sont hélas corruptibles (je les évalue à 10 %) sinon nous n’en serions pas aussi bas !

    Voir le livre sur la Lybie révolutionnaire de Françoise Petitdemange où l’on voit Kadhafi travailler pendant 10 ans pour ne s’entourer que de compagnons sûrs à 100 % ! c’est un grand succès et ça dure 40 ans ! après on sait qu’il a été trahi !

    Sinon pour Lénine pas de problèmes avec les traîtres (ou possiblement traîtres) ! il les faisait bosser pour eux ! comme ça ils avaient toujours servi à quelque chose avant d’être repéré!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tiens, ces méthodes, ça me rappelle quelque chose… | CAER - […] http://jre2014.fr/tu-quoque-mi-fili-toi-aussi-mon-fils/ […]
  2. Soral – Belghoul- Laibi (‘libre penseur’) : le torchon brûle ! EN COURS … | Le Blog de la Résistance - […] Le 20 septembre 2014, nous avons publié le post suivant : « Tu quoque mi fili ». […]
  3. Soral, un traître ? | Philippehua's Cellule 44 - […] Le 20 septembre 2014, nous avons publié le post suivant : « Tu quoque mi fili ». […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *